Continuité éducative
  • 30 janvier 2015
  • Gilles

2006_0402PersonnagesMoult0021

Vous mettez en oeuvre la réforme des rythmes scolaires ?
 
J’ai remarqué cette contribution de Guillaume Sauvion publiée dans les Cahiers de l’Animation n°88 et intitulée « Continuité éducative ». Voici deux extraits qui méritent attention.

Son chapeau : « À l’époque de l’immédiateté, le temps éducatif semble insupportablement long. À l’époque de la rationalité, le temps éducatif est compté et toutes les cases de l’emploi du temps doivent rapporter. Et si, justement, la mise en place d’une nouvelle organisation du temps de l’enfant à l’école passait par un autre rapport au temps, en commençant par prendre celui de la rencontre ? ».

Sa dernière phrase, pour une éducation des enfants dans une visée émancipatrice : « Cela nécessite au moins trois choses indispensables et rares dans notre monde contemporain : une libération du carcan des habitudes planificatrices, de savoir prendre le temps de l’écoute et de l’observation, et une coordination patiente, bienveillante et exigeante ».

Et si la bibliothèque se prenait à faire siens ces trois indispensables pour construire son implication dans le cadre des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires):

pour le premier, des cycles où tout n’est pas défini –

pour le deuxième, un parti-pris pour nourrir l’indéfini du premier –

pour le troisième (qui permet au premier et au deuxième de se déployer), un soutien patient, bienveillant et exigeant à la fonction et à celles et ceux qui la porte (coordination, coordinateurs).

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez l’ensemble http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article9061

Share Button